Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cas Orelsan

par MooseTache

publié dans Autres

orelsan-concert.jpg

 

On a tous envie d’aimer Orelsan. C’est vrai, il vient bouleverser les règles du rap et les clichés qu’il l’entoure. En même temps, c’est à double tranchant. Si certains l’adulent, les puristes cherchent encore ce qu’il y a de si séduisant chez lui.

La recette de son succès est en fait assez simple. Il commence sa carrière comme une blague, en postant des raps-sketchs sur internet, et ça marche. Il est tantôt ironique, parfois drôle et souvent vulgaire. C’est d’ailleurs ce qui lui vaudra la polémique de Sale pute, un morceau qui sera mal interprété par beaucoup.
Il change rapidement le visage du Hip-Hop français, en racontant sa vie, ses inquiétudes et ses doutes. En introduisant une certaine poésie dans ses textes, il va à contresens de ses camarades rappeurs qui, il est vrai, tournent en rond depuis un bout de temps. Il revendique une certaine culture, et ça s’entend. On ressent rapidement son inspiration débordante, ce qui en même temps porte préjudice au fil conducteur de son nouvel album.
orel.jpgC’est en effet cette semaine qu’est sorti Le chant des sirènes, qui nous propose 16 titres souvent inégaux. Cependant, il est impossible de nier les nombreuses qualités de cet album, qui reste une réussite.
Il fait ici dans la provocation, ce qui nous oblige à être attentifs à chacune de ses paroles, qui portent souvent à la confusion. Parfait exemple, La petite marchande de porte-clefs, titre plus que déroutant. Orelsan joue avec les critiques, se moque de ce qu’on lui reproche, va dans la surenchère, parlant sans honte de sa notoriété (écouter Ils sont cools). C’est avant tout jubilatoire et c’est principalement ce qui engendre le sentiment de proximité qu’a son public avec lui.
Au final, il est tout de même surprenant que les sons choisis pour la promotion de l’album sont ceux qui le représentent le moins, probablement dû à question d’image.
Le chant des sirènes est un album généreux, inspiré, parfois maladroit mais qui a le mérite d’exister et d’être écouté, histoire de flirter avec la répartie des propos d’Orelsan.

 

"Le chant des sirènes" est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légales


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article